mercredi 18 octobre 2017

L'Aube sera grandiose

Couverture L'aube sera grandiose 

Titania emmène sa fille, Nine, seize ans, dans une mystérieuse cabane au bord d'un lac. Il est temps pour elle de lui dévoiler des événements de sa vie qu'elle lui a cachés jusqu'alors. Nine écoute, suspendue aux paroles de sa mère. Flash-back, anecdotes, personnages flamboyants, récits en eaux troubles, souvenirs souvent drôles et parfois tragiques, bouleversants, fascinants secrets...

Peu à peu jaillit un étonnant roman familial, qui va prendre, pour Nine, un nouveau tour au matin...



#Comment ce livre m'est-il tombé entre les mains ?

J'ai croisé L'Aube sera grandiose à plusieurs reprises en naviguant sur le web. Quelque chose dans ce récit - sûrement les prénoms des protagonistes - m'a attirée dans ce récit, ainsi que cette magnifique couverture qui invite à l'évasion. J'ai décidé de me pencher sur la question : je ne l'ai pas du tout regretté !

#Quand un huis-clos ouvre les portes d'un univers passé

Pourtant, l'histoire commence comme un film contemporain cliché : l'adolescente tiré de sa vie quotidienne confortable et de la promesse d'une belle soirée entre amis par sa mère qui boude et se renfrogne encore lorsqu'elle apprend le programme de la soirée. Pourtant, l'auteur nous plonge dans une ambiance intemporelle et donne réellement envie de visiter nous aussi cette cabane hors du monde pour y découvrir des secrets sur notre passé.

Au fil du récit de la mère à sa fille, je suis restée aimantée au déroulé de cette vie fascinante, pleine d'aventures et de rebondissements. On voit le monde des années 70 à travers les yeux de la petite fille qu'elle fut alors. Plus qu'une histoire de famille, il s'agit d'un récit où tout prend des proportions gargantuesques et qui évolue à mesure que la petite Titania grandit. Sans vraiment savoir pourquoi, j'ai adoré mettre mes pas dans les siens.

Récit de vie d'accord, mais je n'ai à aucun moment eu la sensation de voyeurisme que l'on peut ressentir à la lecture de certains récits. L'auteur a réussi à atteindre l'équilibre parfait entre une belle proximité sans s'immiscer trop en avant dans la vie des protagonistes. Le lecteur est ainsi le témoin silencieux de la vie de personnages hauts en couleurs.

L'Aube sera grandiose est un récit peuplé de personnages totalement originaux possédant leurs forces, leurs faiblesses. Leurs qualités et leurs défauts. 100% humains, pour le meilleur comme pour le pire. Le travail sur leur évolution est impressionnant de réalisme, à petite comme à grande échelle. Assister aux échanges entre Titania et sa fille et voir la jeune fille s'ouvrir est intéressant. Et voir les enfants grandir dans le tumulte de leur vie témoigne d'une grande maîtrise du contenu. La psychologie occupe une grande place dans cette histoire et le résultat est vraiment une réussite.

L'intrigue est vraiment bien maîtrisée. Les rebondissements sont nombreux et le récit est plutôt bien découpé. Difficile de s'y perdre, le tout étant d'une grande fluidité. Je me suis laissée couler dans le rythme de l'histoire, d'époque en époque pour arriver à la fin sans même m'en rendre compte.

Je ne spoilerai rien, mais l'auteur cache bien son jeu et l'issue de l'histoire est pour le moins surprenante... J'ai été saisie et c'est en grande partie la fin de L'Aube sera grandiose qui me restera en mémoire ! Sans compter la plume d'Anne-Laure Bondoux qui est d'une belle qualité et sait instiller une ambiance bien particulière, propre à l'intimité et très poétique.

#En Bref


L'Aube sera grandiose a été une excellente surprise pour moi et je vous conseille vivement ce texte qui vous fera passer, j'en suis sûre, un excellent moment !

L'Aube sera grandiose.- Anne-Laure Bondoux.- Ed. Gallimard Jeunesse.- Disponible 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un avis ? Une remarque ? N'hésitez pas. :)