mercredi 30 août 2017

Le Club des punks contre l'apocalypse zombie


Couverture Le Club des punks contre l'apocalypse zombie

Paris n’est plus que ruines.
Et le prix de la cervelle fraîche s’envole.
Heureusement, il reste des punks.
Et des bières.
Et des acides.
Et un groupe électrogène pour jouer du Discharge.
Le Club des punks va pouvoir survivre à l’Apocalypse.
Enfin, si en plus des zombies, les gros cons n’étaient pas aussi de sortie...

Il est grand temps que l’anarchie remette de l’ordre dans le chaos !


#Comment ce livre m'est-il tombé entre les mains ?

 J'ai rencontré Karim Berrouka au Trolls et légendes. Comme j'avais déjà lu et apprécié Fées, weed et guillotine, je n'ai pas hésité beaucoup et j'ai craqué pour ce nouveau titre que j'ai adoré !

#Des punks au pays des zombies

Ou comment un groupe de marginaux rêvant de voir notre civilisation s'effondrer voit son rêve se réaliser en une nuit. Voilà le postulat de départ de ce roman qui nous entraînera à la suite des punks dans une histoire d'aventure pleine de rebondissements.

Le surréalisme est de mise et l'histoire devient de plus en plus rocambolesque pour finir en apothéose. J'avoue avoir été plutôt surprise par le dénouement qui nous pousse à nous demander si on n'aurait pas pris quelque drogue par inadvertance. La fin est extrêmement brutale et aurait, à mon humble avis, mérité une petite extension de l'histoire.

La narration est extrêmement soignée de bout en bout et le suspens ménagé par l'alternance des points de vue et la séparation des protagonistes. Il y a de l'action à la pelle et suivre les péripéties des keupons paumés mais pleins de ressources a de quoi saisir. Difficile de s'ennuyer dans ce récit !

Le Club des punks contre l'apocalypse zombie est un roman diablement bien écrit où l'humour, le plus souvent noir foncé, rend le texte difficile à lâcher. L'auteur maîtrise à 100% son récit pour un résultat que j'ai véritablement adoré. L'ensemble est décalé, plein de fraîcheur - sauf en ce qui concerne la chair pourrie des zombies - et d'originalité.

L'originalité du roman tient à deux choses. La première, les personnages. Pas vraiment le genre que l'on retrouve dans un récit traditionnel, fut-il fantastique. Des personnages qui se retrouvent brutalement projetés dans un monde sans autorité ni loi... Sauf qu'il y a des zombies, et qu'ils devront apprendre à vivre avec. Ils sont charismatiques, bien campés, plein d'humour et plutôt réalistes. Néanmoins, il est difficile de s'y attacher, même si les suivre dans leurs aventure est plutôt plaisant. Quant à s'identifier à eux... Impossible, pour d'évidentes raisons.

L'autre originalité de ce récit tient au travail de l'auteur qui renouvelle le mythe du zombie. Bien entendu, on retrouve les grandes caractéristiques du mort-vivant. Mais ceux-ci possède de nombreuses particularités qui les rendent totalement originaux, comme la possibilité de les contrôler, par exemple.

L'utilisation de protagonistes appartenant au mouvement punk permet à l'auteur de montrer un visage peu reluisant de la partie de l'humanité qui se trouve au pouvoir... Même après la fin du monde. Cela donne à réfléchir, pour le meilleur ou pour le pire !


#En Bref


Le Club des punks contre l'apocalypse zombie est un roman que j'ai beaucoup apprécié. Difficile de lâcher cette histoire qui fait passer un excellent moment de détente et qui dépayse... Combien même l'histoire se déroule en France ! Bien entendu, je vous le conseille !

Le Club des punks contre l'apocalypse zombie.- Karim Berrouka.- Ed. ActuSf.- Coll. 3 souhaits

2 commentaires:

  1. J'ai trouvé ce roman génial également ! Très original sur plein de points, très bien mené, même si j'ai aussi trouvé que la fin gâchait un peu le plaisir.

    RépondreSupprimer
  2. Je ne connaissais pas du tout ce livre, la 4eme de couverture semble déjà donner le ton de la lecture! Ton avis pique ma curiosité, je pense que ce livre pourrait me plaire, son côté décalé et original pourrait sans aucun doute me ravie. Merci pour la découverte !

    RépondreSupprimer

Un avis ? Une remarque ? N'hésitez pas. :)