mercredi 12 avril 2017

Chimère captive

Couverture Les arpenteurs de rêve, tome 1 : Chimère captive

Fraîchement débarquée à Lyon pour ses études, Céleste regrette le climat d’outre-mer et la vie avec son père. Mais les choses commencent à changer le jour où elle découvre qu’elle peut naviguer dans les rêves des autres et les modifier, à l’instar de ses nouveaux colocataires.

Et si vous pouviez arpenter les rêves, que feriez-vous ?





#Comment ce livre m'est-il tombé entre les mains ?


Aussi simple que les autres romans de la collection Naos : il m'a été proposé, j'ai accepté, curieuse par ce pitch ô combien prometteur. Merci aux Indés de l'imaginaire !

#Comme un goût d'inachevé...


Je suis plutôt partagée par cette lecture, même plusieurs mois semaines après en être sortie. Dans l'ensemble, j'ai plutôt apprécié ce texte. L'histoire est intéressante à lire et aborde des thématiques intéressante pour les plus jeunes à qui se destine le texte : la maladie d'un proche, les relations amoureuses et amicales, la famille...

L'écriture de Mathieu Rivero est directe et sans fioriture et possède la grande qualité de ne pas s'encombrer de trop de détails, idéal pour un jeune lectorat. L'oralité est plutôt bien rendue sans que cela tombe dans le cliché. Appréciable, n'est-ce pas ? Et puis, l'auteur arrive à emporter son lecteur dans son monde onirique dans lequel j'ai réellement apprécié voyager.

Tout y est possible, dans ce monde. Les arpenteurs peuvent y faire à peu près tout ce qu'ils souhaitent. Néanmoins, cette grande liberté possède un revers et les conséquences physiques existent. J'apprécie toujours quand il y a un prix à payer pour la magie et le revers de la médaille est bel et bien présent dans Chimère Captive.

Par contre, le texte est truffé de raccourcis narratifs et scénaristiques. Qu'il y en ait quelques uns, pourquoi pas. Cependant, j'ai eu l'impression que des pans entiers de l'intrigue ont été occultés par souci d'efficacité. C'est dommage.

De la même manière, l'intrigue est bien construite mais va BEAUCOUP trop vite. Elle m'a laissée un goût d'inachevé en bouche et j'en ressors un peu frustrée sur ce point. Beaucoup de détails sont au final trop peu approfondis, comme si l'auteur avait eu peur de déranger son lecteur...

J'ai apprécié les protagonistes de cette histoire. Très bien dessinés, ils sont plutôt réalistes et attachants, chacun à leur manière.

#En Bref


Vous l'aurez peut-être compris, je ressors plus que mitigée par cette lecture. Le fond, l'histoire et l'écriture sont bons et me plaisent. Néanmoins, je suis un peu refroidie par les nombreuses ellipses narratifs qui semblent cacher des lacunes dans l'histoire... Je pense toutefois que je lirais la suite, rien que pour voir !

Chimère Captive T1.- Mathieu Rivero.- Ed. Les Moutons électriques.- Coll. Naos

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un avis ? Une remarque ? N'hésitez pas. :)