mercredi 14 décembre 2016

[Autour d'une oeuvre] La saga Arsène Lupin

Afficher l'image d'origine
Un homme que personne n'arrive à attraper. Un véritable passe-murailles pour qui rien ne semble impossible. Il plonge les enquêteurs dans des situations insolubles. Il vole, rudoie bien un peu, mais jamais ne tue.

Retour sur le protagoniste-phare de Maurice Leblanc



Parce que mieux vaut tard que jamais !


Contrairement à Harry Potter qui a accompagné mon enfance, j'ai découvert plutôt récemment les aventures d'Arsène Lupin. Je me plonge depuis quelques mois dans une période que j'apprécie décidément beaucoup, la Belle-Époque et une murder-party organisée par un ami n'a rien fait pour arranger les choses. C'est d'ailleurs cette même personne qui m'a poussée à lire les textes d'Arsène Lupin, ce qui n'a pas été pour me déplaire du tout.


Un personnage véritablement hors-normes


À l'instar de quelques autres protagonistes, je crois qu'Arsène Lupin est entré dans mon Panthéon personnel des personnages que j'apprécie beaucoup. Il possède une stature vraiment à part, à la fois terriblement humaine et au-delà, quasi-légendaire grâce à ses aventures suivies assidûment par le public et le narrateur. Là réside à mon sens le talent de l'auteur.

Maurice Leblanc a en effet réussi à bâtir un personnage vraiment réaliste tant dans son caractère fort et changeant que dans son imprévisibilité totale. Chacun de ses actes est inattendu, ce qui le rend précisément attractif.

Et puis, Arsène Lupin possède un côté Whovien, si je puis le dire ainsi. Toujours là où on ne l'attend pas, il est atemporel et je ne serais pas étonnée d'apprendre qu'il s'agit d'une réincarnation du Seigneur du Temps connu sous le nom de Docteur*. Il prévoit tout, anticipe les réactions de ses détracteurs et possède un sens certain de la mise en scène.

Afficher l'image d'origine
Comme le Docteur, il se trouve toujours là où on ne l'attend pas.

*Mais j'extrapole.

Et le reste alors ?

Dans tous les romans qui le mettent en scène, c'est clairement Lupin qui mène la danse. Il régit les rebondissements dans l'intrigue et conduit le lecteur là où il le souhaite par l'intermédiaire des policiers.

L'écriture de Maurice Leblanc, vue de notre époque, est délicieusement désuète mais laisse rêveur quant aux interactions pleines de politesse d'antan. Même envers leurs ennemis, les personnages restent - pour la plupart - d'une correction parfaite. J'apprécie beaucoup ces plongées dans une époque que j'apprécie énormément.

L'auteur a eu une grande influence sur la littérature française du XXè siècle et si aujourd'hui le lecteur attentif put percevoir quelques câbles de l'intrigue, la structure des romans est réellement fascinante. Maurice Leblanc possède un véritable sens du rythme et des actions pour sans cesse surprendre son lecteur.

Avez-vous lu Arsène Lupin ? Qu'en pensez-vous ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un avis ? Une remarque ? N'hésitez pas. :)