vendredi 11 novembre 2016

Pourquoi entendre "j'ai préféré le film au livre" est rare



Depuis quelques années, j'ai pu me rendre compte que de très nombreux films sont adaptés de romans et de sagas littéraires. Parfois, le lien est limpide comme The Lord of the Rings de Peter Jackson. Mais à d'autres moments, on se rend compte de l'inspiration trèèèèès longtemps après. Saviez-vous que Le Roi lion (RIP Mufasa) était inspiré d'Hamlet de Shakespeare ?


Alors, pourquoi, parmi toutes ces adaptations, préfère-t-on rarement le film ?




Une vision pour les gouverner tous

Peut-être avez-vous déjà vu cette image métaphorisant le lien texte/film montrant un iceberg dont la partie émergée concernait ce dernier. Je trouve cette illustration complètement vraie. Le livre renferme tout un univers patiemment bâti par l'auteur, une intrigue complexe et une multitude de détails qui n'ont pas leur place - faute de temps - dans le film. Et si le film peut être une bonne adaptation, je pense que l'on ne peut appréhender totalement l'histoire qu'à travers le livre.

De plus, difficile de se concentrer totalement sur ce qui se passe à l'écran pour peu qu'on ait lu le livre et que l'on soit un peu... tâtillon. On passera son temps à repérer les divergences par rapport à l'oeuvre originale. Après, ça peut être une bonne occasion d'étudier les choix du réalisateur et de mieux comprendre son travail.


Afficher l'image d'origine
Quand les incohérences sont trop fortes.

Et puis, clamons-le haut et fort : quand on lit, on se forge sa propre image mentale de l'univers du roman, de ses personnages et de leurs actions. Et comme ce travail mental nous est propre, il se retrouvera toujours souvent en inadéquation avec la vision du réalisateur. Sans compter qu'un film fige une évocation particulière de l'histoire au détriment de toutes les autres.

Vous me comprendrez certainement si je dis qu'un lecteur aime garder en lui son ou ses histoires préférées et n'en parler qu'avec un cercle plus ou moins restreint de proches. L'autre souci donc lorsqu'une histoire - a fortiori une histoire qu'il aime - est portée à l'écran, ce qui était son trésor se retrouve étalé à la vue de tous et devient populaire. Ce qui est un peu frustrant, il faut l'avouer.

Ce qui m'énerve le plus

Après la sortie au cinéma, le ou les livres sont réédités... avec comme première de couverture l'affiche du film ! Et croyez-moi, il faut parfois se lever de bonne heure pour essayer de trouver un exemplaire antérieur. Il n'est aucunement question de snobisme ici. Simplement, la réflexion entourant la réalisation de la couverture des éditions précédentes me semble mise au rebut devant la nouveauté cinématographique, ce que je trouve vraiment dommage.

#En Bref


Attention, je ne suis pas en train d'affirmer que tout est à jeter dans les adaptations cinématographiques. Certaines sont d'ailleurs plutôt réussies et donnent même une nouvelle jeunesse à l'oeuvre originale. Mais il semble dans la majorité des cas que le cinéma est limité par rapport à la littérature.


Et vous, qu'en pensez-vous ?

7 commentaires:

  1. Tout à fait d'accord : un livre est plus puissant, il permet au lecteur d'imaginer tout un univers à partir de mots. Lorsque l'image arrive, elle écrase et détruit cette imagination. Si on prend l'exemple de Harry Potter, il est clair qu'on ne peut guère s'imaginer le héros autrement qu'avec les traits de Radcliffe, et c'est dommage ! Cela ne veut pas dire que les adaptations ne sont pas intéressantes, mais je trouve qu'elles empêchent de rêver par rapport aux livres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est d'ailleurs toute la question soulevée par lz polémique créée par l'actrice qui a incarné Hermione dans la pièce de théâtre. RIEN ne disait en effet dans les romans que le personnage est blanc de peau. C'est Emma Watson qui a figé cette image. Après, je ne dis pas que c'est un mal, mais c'est un fait !

      Supprimer
  2. c'est un article très intéressant ! je suis daccord avec toi, il est rare que je trouve les adaptations cinématographique superbe. je prefere toujours le livre, jaime m'imaginer le monde cest toukours plus cool.

    RépondreSupprimer
  3. Très bonne analyse !
    Et je suis d'accord : insupportable cette manie de rééditer le livre avec l'affiche du film. Je ne suis même pas sûre qu'ils l'aient fait pour Harry Potter.
    Et ça peut être très moche : genre la sage Rouge rubis. Bref. Nul.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Justement, je me posais la question concernant "Harry Potter". Je crois que c'est une exception ! :-)

      Supprimer
  4. Je trouve régulièrement que certains films sont d'excellentes adaptations, mais c'est vrai que celles qu'on se fait nous-mêmes dans notre tête sont souvent les meilleures. :P

    Et idem, les couvertures de livres tirées de film, pas fan du tout !

    RépondreSupprimer

Un avis ? Une remarque ? N'hésitez pas. :)