vendredi 23 septembre 2016

La routine d'une rédactrice



Bien écrire, ça ne s'apprend pas en une fois par un quelconque tour de magie. Désolée de vous décevoir si vous pensiez une telle chose. Il s'agit du résultat d'un travail quotidien de rédaction pour toujours être au top. C'est en regardant cette vidéo publiée par l'auteur Samantha Bailly que j'ai eu envie de faire le point à mon tour. Certains s'en rappellent peut-être, c'est mon métier, tout ça...

Quelques mots à propos de ma routine de rédactrice web

Allez donc voir cette vidéo et les autres de l'auteur, elles sont instructives et inspirantes !


J'écris tous les jours


Bah oui. Si l'appétit vient en mangeant, une bonne plume arrive en écrivant quotidiennement. C'est uniquement par ce biais qu'on peut tester de nouvelles formulations, et surtout qu'on peut effacer ses tics d'écriture. Et puis, c'est comme un muscle. Si on ne l'entraîne pas, il se ramollit. C'est pareil pour l'écriture.


Afficher l'image d'origine


Toutes les occasions sont bonnes pour écrire : une carte postale, un journal de bord, un petit texte de fiction... même votre liste de course si vous voulez vous laisser aller à l'écrire sous forme d'énigmes pour embêter celui qui va devoir trouver les bons produits ! Je suis sûre qu'il y a des petits malins parmi vous.

Je vous entends venir : "oui, je n'ai jamais de papier et de crayon lorsqu'une idée me vient". J'ai été confrontée à ce petit souci moi aussi. Depuis, j'ai toujours un petit carnet ainsi qu'un crayon avec moi. Et si par grande malchance je les ai égarés - l'inspiration vient effectivement lorsqu'on n'a pas de quoi noter" - j'ai sur mon smartphone et ma tablette l'application Google Keep. Il s'agit d'un petit outil de prise de note. Rien de bien folichon à ce stade. L'avantage est qu'il se synchronise automatiquement avec vos autres terminaux une fois connecté à internet. Donc, pas besoin de rallumer votre tablette pour vous remémorer l'idée généralissime que vous avez eu en réunion. 

~

Je veille

Je ne passe pas mes journées et mes nuits derrière mon ordinateur à rafraîchir la page des statistiques du blog. La veille est une manière de se tenir au courant de l'actualité d'un ou plusieurs domaines particuliers. Concernant ce blog littéraire, ma veille concerne l'actualité du monde du livre  et les évolutions du web de manière générale : idées d'articles, pistes de réflexion, techniques d'écriture... tout y passe.

Pour cela, je me suis créée un pool de sites web auxquels je suis abonnée et/ou que je vais visiter régulièrement. Et il ne faut pas oublier les réseaux sociaux - en particulier Twitter - qui sont de véritables mines d'informations.

~

Je lis !

Tout ce qui me tombe sous la main, car je suis curieuse de nature. De la littérature bien entendu, mais aussi des bandes dessinées, des essais, des journaux et des magazines, des sites et des blogs... Déjà, cela développe ma culture générale. Ensuite, c'est pour moi une grande source d'inspiration. On a accès à un réseau formidable et à des sources presque infinies si on sait les manier avec précaution. Sans tomber dans le plagiat - passible de sanctions pénales je le rappelle - il serait dommage de s'en priver.

Et puis, cela concilie mon obsession amour pour la lecture et les contingences de cette activité de blogueuse littéraire. Tout bénef' !

Comme Samantha Bailly dans sa vidéo, je pense que dans cette catégorie peuvent aussi être inclus les jeux vidéos, le cinéma, les séries télévisées et le jeu de rôle. Tous ces loisirs peuvent inspirer de nouvelles idées et permettre de rencontrer des gens inspirants. Sans compter les bienfaits du jeu de rôle sur la personnalité hein.

~

Je me socialise

Si, je suis quelqu'un de sociable. Rédiger pour le web ne signifie pas uniquement rester seule derrière son ordinateur à explorer inlassablement les confins du web. L'échange - numérique ou de visu avec des proches et/ou des personnes d'horizons très différents du sien est terriblement enrichissant et peut ouvrir de nouvelles perspectives.

~

Je reste à l'affût


La curiosité intellectuelle, l'ouverture d'esprit et l'attention portée à son environnement sont des qualités qui me paraissent réellement indispensables. Chaque discussion, lecture ou observation peut être le déclencheur d'une association d'idées qui peuvent mener à un angle d'attaque inédit sur un sujet.

#En Bref


Ça pourrait bien être un slogan : "être rédacteur web, ce n'est pas seulement écrire des textes. C'est aussi être attentif à chaque instant de son quotidien". Avouez que ça sonne plutôt bien.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un avis ? Une remarque ? N'hésitez pas. :)