vendredi 9 septembre 2016

Lecture du mois : août 2016 !


Les vacances sont terminées ! Depuis quelques jours me direz-vous... C'est vrai que ce n'est pas faux ! Mon mois d'août a été merveilleux. J'ai réalisé un rêve en partant quinze jours en Irlande, plus précisément dans le Connemara. Que du bon, je ne pense qu'à y retourner. Et malgré les promenades et autres visites, j'ai eu le temps de lire ! 

Et parmi mes lectures... il a fallu en choisir une...



Afficher l'image d'origine

Sans aucune hésitation. Disons que toutes mes lectures, certes géniales comme Le Royaume rêvé, ont eu du mal à égaler cette somme de nostalgie qui ressortait de ce titre...


#De quoi ça parle ?

On reprend (presque) les même et on recommence. C'est ainsi qu'on pourrait résumer Harry Potter and the cursed child. Dix-huit-ans après, les enfants des Potter et Weasley-Granger vont à leur tour à Poudlard. Et le petit Albus Potter se lie d'amitié avec Scorpius Malefoy. Et ensemble, ils vont tenter de modifier le passé.
Comment ? Ah... Il faut lire la pièce pour le savoir !


#Pourquoi ce livre ?


Parce que Harry Potter. Je le confesse, je suis une grande fan depuis mes onze ans et la sortie en France du premier tome de la série. J'ai grandi avec le sorcier à la cicatrice et ai même appris à lire en anglais pour ne pas attendre la sortie française. C'est dire.

L'histoire quant à elle a de quoi dérouter quelque peu : c'est une pièce de théâtre. Néanmoins, c'est avec beaucoup d'amusement que j'ai constaté que celle-ci devenait de plus en plus romancée. Je donnerais beaucoup pour assister à sa représentation !

En tout cas, la thématique de l'histoire est traitée très classiquement, avec une information principale à retenir : la trame bien connue du "ne touche rien si tu vas dans le passé sous peine de bouleverser le futur !". Mais malgré ce petit bémol qui n'en est pas vraiment un, je me suis laissée submerger avec énormément de plaisir dans ce petit morceau d'enfance. Et bien entendu, j'ai affreusement envie de relire la saga ! 


Et vous, quelle est votre lecture du mois ?

1 commentaire:

  1. Je suis très heureuse d'apprendre que les fils de Harry et de Drago sont amis dans cette suite ! J'ai toujours trouvé dommage que J. K. Rowling ne laisse pas espérer que ces deux grands ennemis pourraient enterrer leurs rancœurs une fois arrivés à l'âge adulte. Cela aurait pu être possible, car Drago a beaucoup souffert des erreurs de ses parents et on pourrait imaginer que cela l'aurait fait réfléchir sur ses fameux préjugés de supériorité.

    RépondreSupprimer

Un avis ? Une remarque ? N'hésitez pas. :)