jeudi 14 juillet 2016

[Autour d'une oeuvre] La Légende de Drizzt

Afficher l'image d'origine


Peut-être le savez-vous maintenant, je suis une amoureuse inconditionnelle de la fantasy. Si vous ne le savez pas... Bienvenue sur La plume ou la vie, un site dédié aux littératures de l'imaginaire ! L'imaginaire m'apporte de manière générale une immense évasion, des émotions. Et à l'instar du jeu de rôle qui se passe souvent dans les mêmes univers, il est possible d'exprimer, de véhiculer des valeurs de manière totalement différente.

La Légende de Drizzt en est le parfait exemple



Une grande histoire


À la différence d'Harry Potter avec qui j'ai grandit, j'ai découvert La Légende de Drizzt en débutant le jeu de rôle avec Donjons & Dragons, Les Royaumes Oubliés (le meilleur univers). Je l'avoue, je suis presque tombée amoureuse du personnage principal de la saga, Drizzt Do'Urden l'elfe noir. Il sort littéralement des canons de l'espèce à laquelle il appartient et tente de devenir plus humain, au sens figuré du texte.

Les aventures de mon elfe noir favori s'étendent non sur une seule saga (assez volumineuse au demeurant), mais sur plusieurs. Il faut dire que la vie de Drizzt est longue. Pour être franche, je n'en suis encore qu'au tout début de la seconde série, que j'ai arrêté pour me consacrer à d'autres livres.


Ce que cette série m'a apportée

Du dépaysement d'abord. À travers les différents récits de La Légende de Drizzt, j'ai été confrontée à une nouvelle histoire mondiale, une nouvelle topographie à laquelle je me suis accoutumée. Un univers fantasy induit souvent de nouvelles espèces de protagonistes possédant chacun leur caractère, leurs valeurs et une façon d'envisager le monde et la vie qui leur sont propres. Oui, j'aurais aimé visiter réellement ces contrées, aussi froides soient-elles et rencontrer les peuplades qui y vivent. Non, pas pour la vie. Heureusement que le jeu de rôle me permet d'y retourner - virtuellement - de temps en temps !

J'ai évoqué les valeurs développées par les personnages. En bien des points sur cette question, Drizzt est un modèle. Chargé d'une lourde hérédité, il se sait différent et agit pour être un être bon. Avec ses faiblesses certes, mais quelqu'un sur qui ses compagnons peuvent compter, avec une moralité et des valeurs fermement établies.

Je suis lectrice, mais aussi rôliste. L'auteur a su mélanger ces deux aspects dans ses textes. Je rassure les rôlistes de l'assistance, tout n'est que roleplay. Narration, descriptions et dialogues s'enchaînent avec une grande fluidité et jamais je n'ai connu une seule seconde d'ennui durant cette lecture. Rare dans une série qui compte treize tomes n'est-ce pas ?

L'action de ces histoires est extrêmement visuelle et prenante. Chaque combat décrit donnait l'impression d'y assister et même envie de prendre les armes pour combattre les hordes d'orcs et/ou d'elfes noirs menaçant la paix des royaumes voisins. Véritable conteur, R.A. Salvatore a su transmettre dans ses mots la moindre émotion avec une puissance incroyable. Il y a de la magie dans ce texte. Et celle-ci ne réside pas uniquement dans les artefacts et les plans d'existence.

L'inscription de ce monde dans un Multivers composé de différents plans d'existence développe une certaine plasticité cérébrale. C'est une caractéristique présente dans de nombreux romans de l'imaginaire, qu'ils appartiennent au genre de la fantasy ou du fantastique. Ce n'est évidemment pas leur atout principal. Néanmoins, je ne peux m'empêcher de penser que jongler mentalement avec des données parfois très nombreuses possède quelques facultés bénéfiques.

De par son inscription dans un univers utilisé par le jeu de rôle, les Royaumes Oubliés, cette série de romans est une source d'inspiration inépuisable. En effet, comment ne pas s'inspirer de ces paysages, des personnages incontournables ou des artefacts surpuissants pour ses propres textes ou parties de jeu de rôle ?

#En Bref


La Légende de Drizzt est une série de textes captivants, riches et pratiquement inépuisables question inspiration. Et en plus de ça, le travail de l'auteur n'est pas encore fini. N'attendez plus et courez découvrir Terre Natale de R.A. Salvatore !

4 commentaires:

  1. Je viens très récemment de découvrir l'existence de cette série et elle a rejoint immédiatement ma liste de livres à lire impérativement. Je vais essayer de me procurer très vite les premiers tomes. :-)

    RépondreSupprimer
  2. Driztt, un de mes personnages préférés. Je n'ai lu qu les premiers titres par contre. IL faudrait que je me consacre à la lecture de la suite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas comme s'il n'y avait que 13 tomes... dans la première saga. Puis quatre autres encore derrière :3
      Tu as de quoi voyager !

      Supprimer

Un avis ? Une remarque ? N'hésitez pas. :)