mercredi 25 mai 2016

Wendy Whedon


Sur le continent de la Grande Plaine, Wendy, jeune cow-girl de seize ans, doit se battre tous les jours pour assurer sa survie. Orpheline et sans le sou, ayant pour seule compagnie son fidèle étalon Abraham, elle cumule les petits boulots de ville en ville en essayant de ne pas enfreindre les lois sévères imposées par les Forgues, l'armée reptilienne.
Jusqu'au jour où ses pas l'amèneront à croiser ceux de la famille Mortensen, et à commettre une erreur fatale...


Un périple l'attend alors pour racheter une faute qui n'est pas vraiment la sienne.




#Comment ce livre m'est-il tombé entre les mains ?


Je connais d'abord Marion Poinsot pour ses illustrations, notamment des livres et bandes dessinées du Donjon de Naheulbeuk que j'aime beaucoup. Puis j'ai lu La Cour des miracles qui m'a fait découvrir la facette "auteur" de la dessinatrice, à travers "La Mine d'or d'Eduardo" que j'avais beaucoup apprécié.

Il y a quelques semaines, l'auteur m'a contactée pour me proposer la lecture des nouvelles aventures de son protagoniste, à travers un roman cette fois. C'est parti pour les aventures de Wendy Whedon !

#Western, fantasy et oreilles pointues


Parce que Wendy Whedon, c'est avant tout cela : un mélange de classicisme (si on peut utiliser ce terme pour de la fantasy) et de nouveauté. On y retrouve des espèces classiques comme les nains et les elfes, c'est vrai. Mais ceux-ci sont légèrement détournée et revêtent dans cette histoire les costumes des indiens et de sortes de mineurs à l'accent fortement hispaniques. L'histoire prend place dans un background intéressant dans lequel magie, technologie et pragmatisme se mêlent et forment un ensemble homogène. J'avoue que c'est avec plaisir que je replongerai à l'occasion dans la Grande Prairie où se déroule l'histoire de Marion Poinsot.

L'histoire est certes agréable à lire, mais le texte souffre parfois de cruels raccourcis et mériterait d'être bien plus développé pour donner davantage d'épaisseur, voire d'épique, à l'intrigue qui se résout beaucoup trop vite à mon goût. D'accord, le roman est destiné à la jeunesse. Mais des dialogues et des scènes plus détaillés serviraient largement le texte à mon sens.

Malgré tout, le rythme est bien dosé et les différentes scènes se lisent assez rapidement et sans longueurs. Marion Poinsot maîtrise son histoire et ça se voit. Sa plume est directe et ne se perd pas dans des divagations inutiles qui perdraient voire pire, pourraient ennuyer le lecteur.

Les personnages quant à eux sont plutôt attachants, surtout Eduardo que j'ai beaucoup apprécié. Il diffère beaucoup des personnages "nains" que l'on peut croiser dans la fantasy actuelle et se montre même... aimable. Si si, je vous jure. J'aime cet archétype de personnage un peu volubile, très imaginatif dans ses inventions et commerçant itinérant.

Eduardo.

J'ai eu un peu plus de mal avec les autres, notamment les reptiliens qui se montrent un peu trop caricaturaux à mon goût. Leur personnalité semble ne posséder qu'un seul aspect sans aucune nuance. Quant à Wendy... Je l'ai globalement appréciée malgré quelques réactions qui m'ont hérissée. Mais je pense que c'est un peu normal de trouver des qualités et des défauts à des personnages, non ?


#En Bref


J'ai passé un bon moment à la lecture de Wendy Whedon. Malgré quelques petits défauts (mais quel livre n'en a pas ?), l'histoire et l'intrigue sont intéressantes. Marion Poinsot possède une plume efficace. Et si elle la laisse un peu aller, je pense que ses textes pourront beaucoup gagner en qualité et en épaisseur. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un avis ? Une remarque ? N'hésitez pas. :)