mercredi 15 avril 2015

Incursion

Couverture Incursion

« Lorsque l’inspecteur David Caine doit reprendre du service, il ne s’attend pas à plonger dans une affaire qui le dépasse. Vince Homme, prisonnier envoyé dans le passé, se fait assassiner par un être invisible.
Qui est-il et d’où vient-il ? Pourquoi ce meurtre ?
Existe-t-il un rapport avec l’agence Dream & House spécialisée dans les maisons « dématérialisées » et cette récente et incroyable découverte de la NASA ?
Quelle est cette étrange femme qui vient visiter l’inspecteur ?
A-t-on sans le vouloir, ouvert une porte vers un autre monde ?
Notre avenir est-il menacé ?

Autant de mystères que David aidé de ses acolytes, devra résoudre au risque d’y laisser sa vie. Et il ne sera pas au bout de ses peines…»


Incursion. J'étais plutôt intriguée à la lecture de la quatrième de couverture de ce roman. Un thriller fantastique dans un univers futuriste. Cela a de quoi surprendre n'est-ce pas ? Eh bien mon bilan est plutôt mitigé. Je préfère largement les textes fantastiques et les contes de Pierre Brulhet.


Quelques tournures de phrases m'ont fait tiquer. Le style vraiment oral de l'écriture par exemple. On peut trouver que c'est adapté à une histoire rapide, mais cela n'a pas collé avec moi. Il en va de même pour les fautes et erreurs syntaxiques que j'ai pu trouver...

Mais le texte est cohérent, et l'histoire réussit à tenir sur 200 pages ! N'étant pas experte dans le domaine, j'ai plutôt apprécié le côté thriller, et l'ambiance oppressante et cette sensation d'urgence a réussi à me tenir en haleine tout au long de ma lecture. L'intrigue proposée par Pierre Brulhet a quelque chose d'originale dans le danger auquel la Terre doit faire face : les fantômes. Je n'aurais pas aimé me retrouver à la place du personnage !

Les personnages, s'ils sont au final peu épais, soulignent la brièveté de l'existence humaine face à l'éternité de leurs spectres. Un bon travail d'écho entre les personnages et l'histoire, comme un miroir qui doit être souligné et apprécié à sa juste valeur.

L'intrigue de base donc, a su me séduire tant elle était intéressante. Mais elle n'a à mon sens pas été assez exploitée ! A plusieurs reprises, j'ai été frustrée de voir les raccourcis pris dans l'histoire, comme si l'important était de la finir vite. Frustrée, car je reste persuadée qu'elle aurait donné quelque chose de vraiment passionnant si elle avait été creusée un peu plus, si l'auteur avait réussi à prendre son temps. 
C'est un peu comme s'il avait eu peur de déranger son lecteur par un récit trop long...

Heureusement, il y a de nombreuses scènes d'action qui donnent du rythme au récit. Le lecteur n'a pas vraiment le temps de s'ennuyer face à la bougeotte des personnages. Et c'est sans compter les chapitres très courts qui séquencent encore l'histoire pour créer cette sensation d'urgence qui sied si bien au genre du thriller.

#En Bref

Si mon bilan de cette lecture est plutôt mitigé, il y a tout de même certains détails qui font d'Incursion un texte intéressant.


Incursion.- Pierre Brulhet.- Ed. La Madolière

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un avis ? Une remarque ? N'hésitez pas. :)