mercredi 1 octobre 2014

La Geste du sixième royaume


Les cinq royaumes : des nations turbulentes et ambitieuses souvent en guerre. Au cœur des terres, un sixième royaumes : La Grande forêt légendaire, impénétrable et hostile. Dans la maisonnée de Sélénir, dans les cases de Val ou dans les yourtes des nomades des steppes de Khara, le soir au coin du feu, on raconte aux enfants la légende suivante : tes rêves, tes cauchemars comme les créatures fantastiques des contes que tu aimes tant peuplent le sixième royaume…


Il s'agit du premier roman d'Adrien Tomas, et quels débuts ! Un roman de quelques 700 pages aussi bien écrit, ç'a de quoi impressionner je trouve. Car il s'agit en plus d'un texte de qualité, à la cohérence parfaite, au style enlevé et à l'intrigue intéressante.

Parlons-en, de cette intrigue. Contrairement à beaucoup, l'auteur prend le temps de la dérouler à la manière d'une pelote de laine : on ne sait pas quel sera le prochain événement ! Et c'est ce qui m'a poussé à continuer cette lecture malgré d'autres romans pourtant très intéressants eux aussi qui me faisaient de l’œil !
Chaque chapitre narre les aventures d'un personnage en particulier, ce qui nous montre l'avancée de l'histoire de la manière dont nous pourrions la percevoir si nous étions l'un des personnages, de manière morcelée. Et cela contribue à donner une tangibilité aux personnages ainsi qu'à ce qui leur arrive.

Les personnages sont eux aussi très bien construits, et disposent chacun d'un background fourni. On peut les aimer ou les détester en connaissance de cause, car aucun n'est tout noir ni tout blanc., et il est fort possible que vous découvriez certaines choses à l'origine du comportement des personnages qui pourraient bien vous étonner. Ils doivent faire face à des aventures et à des enjeux qui les dépassent, et de loin. Confrontés à ces périls, ils révéleront des pans de leur caractère insoupçonnés.

Adrien Tomas met en scène d'autres personnages très intéressants, bien que secondaires. J'ai été fascinée par les Historiens, ainsi que par l'Ange de fer. J'aurais vraiment apprécié d'en savoir plus à propos de la magie (ou peut-être est-ce de la technologie) qui lui permet de se mouvoir et de vivre ? Peut-être qu'on l'apprendra dans le second tome !

Malgré tout cela, je n'ai pas été aimantée par cette lecture comme j'ai pu l'être pour d'autres livres. Il s'agit d'une très belle lecture que je recommanderais vivement à mon entourage, mais il manque ce « petit plus » pour qu'elle soit un coup de cœur.

~ En Bref ~
J'ai beaucoup apprécié cette lecture, et je pense qu'Adrien Tomas ne va pas tarder à se tailler une place de choix dans le paysage de la fantasy française. Je lirais le second tome avec grand plaisir !


La Geste du sixième royaume.- Adrien Tomas.- Ed. Hélios (Mnémos)

2 commentaires:

Un avis ? Une remarque ? N'hésitez pas. :)