mercredi 24 septembre 2014

Skin Trade


Il fût un temps où cette ville était au centre du monde.

Un temps où sa puissance se nourrissait du sang et du fer. Mais aujourd'hui elle n'est plus que rouille et elle attend la ruine. C'est un territoire parfait pour Willie Flambeaux et Randi Wade. Lui est agent de recouvrement, elle, détective. Mais lorsqu'une série de meurtres particulièrement atroces ensanglante cette ville qu'ils croyaient si bien connaître, ce n'est plus dans dans le labyrinthe des rues qu'ils auront à mener l'enquête, mais dans les recoins les plus sombres de leurs propres passés.
Là où se cachent leurs plus grandes peurs.


J'ai découvert cet auteur comme beaucoup d'entre vous, par Le Trône de fer. Je savais qu'il avait écrit plusieurs récits en dehors de la fameuse saga fantasy, mais je n'avais encore jamais eu l'occasion d'en expérimenter par moi-même. Mais c'est chose faite avec Skin Trade

Ce petit roman se lit très vite, mais ce n'est pas uniquement parce qu'il ne fait que 155 pages. Je dois l'avouer, j'ai lu ce roman pratiquement du début à la fin d'une traite. Une fois que l'on a plongé dans cette histoire, il est difficile de s'en extirper, un peu comme lorsqu'on lit Le Trône de fer

George Martin possède une écriture efficace. Il va directement à l'essentiel et cette histoire n'en a que plus de puissance pour moi. L'histoire quant à elle est bien construite, mais il y a pour moi un petit bémol : la fin me semble un peu trop abrupte et étrange. Elle aurait largement mérité d'être développée. C'est presque comme si l'auteur avait voulu laisser une porte ouverte à ce récit pour le reprendre dans une suite ultérieure... Qui sait ? 

L'intrigue propose un mythe du loup-garou revisité. George Martin ne s'embarrasse pas de personnages à l'histoire construite jusque dans ses moindres détails et ne nous dévoile que ceux qui nous permettent de mieux comprendre l'histoire. Cette version de la lycanthropie en tant que maladie semblerait presque plausible, et le registre fantastique qui s'insinue petit à petit dans l'histoire y est pour beaucoup. 

L'auteur nous plonge dans une époque indéterminée, entre la fin du XIXe siècle et les années 1950 pour moi, et dans une intrigue qui nous entraîne de plus en plus profondément dans cette ville mystérieuse peuplée par de non-moins mystérieuses créatures...

~ En Bref ~

Je conseille cette lecture qui m'a emportée avec elle dans cet univers au final fascinant. G.R.R. Martin possède ce talent pour nous plonger dans son récit sans même qu'on s'en aperçoive, pour mon plus grand plaisir !

Skin Trade.- G.R.R. Martin.- Ed. J'ai lu

1 commentaire:

  1. Je ne connaissais pas ce livre, mais j'ai adoré Le Trône de Fer alors je crois que je vais l'acheter !

    RépondreSupprimer

Un avis ? Une remarque ? N'hésitez pas. :)