jeudi 18 septembre 2014

Shanoé


Louise n’est pas une petite fille comme les autres.
Electro-sensible, sa condition la rend allergique à toutes les ondes électromagnétiques. Pas d’internet, pas de téléphone, de télévision, ni même d’ascenseur… Louise est condamnée à vivre loin de toute la modernité de notre époque.Pour préserver sa santé et lui permettre de vivre une vie normale, son père Stan, agent littéraire, et sa mère peintre, décident de partir et d’acheter une propriété à la campagne où les ondes ne passent pas.
Mais le lieu qu’ils viennent d’investir n’est pas un lieu comme les autres, et le passé violent de cet endroit ne va pas tarder à refaire surface… À mesure que Stan plonge dans l’histoire du château, le comportement de sa fille se fait de plus en plus étrange, et il ne sait que penser : Est-ce la manifestation de forces surnaturelles, ou la preuve que son enfant sombre lentement dans la folie ?


Le pitch est vraiment tentant, n'est-ce pas ? Et l'intrigue du roman vous plongera réellement au cœur de ce mystère par le biais de la narration, mais aussi de la double lecture proposée par l'histoire écrite par Louise. L'histoire est bien écrite, et le rythme allant crescendo vers le fantastique favorise une immersion aisée du lecteur.

La mise en parallèle de deux récits qui finissent par se superposer confère à l'histoire une saveur d'irréalité que j'ai personnellement apprécié. J'ai néanmoins trouvé la fin un peu rapide, ce qui est dommage car l'histoire aurait pu être un peu plus développés dans des détails que j'ai trouvé intéressant mais qui ont été laissés de côté. J'aurais par exemple aimé lire un récit plus long concernant les bohémiens.

Le thème de fond de cette histoire est intéressant et traite d'un problème méconnu mais au final de plus en plus récurrent dans nos sociétés surconnectées : l'électrohypersensibilité. Cela m'a porté à réfléchir sur la nécessité de se déconnecter de temps en temps. Vous serez touchés par le sort de cette petite fille qui souffre d'un mal dont ses parents ne comprennent la cause que bien plus tard.

Cette jeune fille, Louise, est un personnage bien campé. L'auteur évoque donc son passé douloureux dans un monde baigné par les ondes. Le personnage reste pour moi mystérieux jusqu'à la fin. Je n'ai pas pu m'empêcher de voir en elle une adolescente de quatorze ou quinze ans alors qu'elle n'en a que douze. Ce flou ne m'a pas gêné outre mesure, mais le récit aurait eu certainement plus d'impact si Louise avait eu le même âge que la jeune gitane de son récit. J'aurais aimé pouvoir faire l'amalgame plus facilement... Les autres personnages sont quant à eux ébauchés sur le plan physiques, et ne sont psychologiquement décrits que dans leurs rapports avec Louise. Encore une fois, les parents auraient mérité plus d'attention dans leur construction. Rien de bien grave cela dit.

~ En Bref ~

Sans un être un chef-d’œuvre de la littérature fantastique, Shanoé est un roman qui se lit vraiment très bien, et propose une histoire agréable à lire. Les couacs relevés font que ce roman n'est pas pour moi un coup de cœur, mais je garderai un très bon souvenir de cette lecture !

Shanoé.- Lorris Murrail.- Ed. Scrinéo

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un avis ? Une remarque ? N'hésitez pas. :)