vendredi 8 novembre 2013

Les Héritiers de l'Aube - T1, Le Septième sens



Trois jeunes personnes ont été arrachées à leurs époques respectives : Alex l'australien du XXIe siècle, Laure la française du XVIIIe siècle et Tom l'anglais du XIXe siècle. Transportés par la volonté de Merlin dans le Paris de l'an de grâce 1411. Que peut bien relier ces adolescents appartenant à des époques différentes ? Les pouvoirs qu'ils possèdent sans le savoir ainsi que l'absence de ligne de vie au creux de leur main qui font d'eux les Héritiers d'une ancienne magie qui date de l'aube des temps. Leur mission est simple en apparence : récupérer une mystérieuse pierre verte. Mais plusieurs ennemi de taille se dresseront sur leur route, dont un démon qui traque l'objet depuis le premier matin du monde...


Ce roman est le premier tome de la nouvelle saga de l'auteur des Hauts-Conteurs, Patrick Mc Spare. Il s'agit d'un retour dans le passé, dans le paris médiéval. Un beau voyage en perspective. C'est du moins ce que je me suis dit une fois le résumé de l'histoire lu.

Les trois aventuriers sont de jeunes gens venant d'époques différentes. L'on peut tout de suite percevoir un vent de compréhension et de tolérance mutuel – bien qu'un peu chaotique – souffler entre les adolescents. L'auteur fait montre de bonnes qualités d'observation et a su rendre correctement des réactions typiquement adolescentes, surtout concernant Alexander. C'est d'ailleurs ce qui m'a un peu lassée dans cette histoire, les jérémiades incessantes de cet adolescent que tout incommode.

Mis à part ce petit bémol, rien à redire sur les personnages. L'auteur a su reprendre les réactions des français que l'on suppose «normales » au moyen-âge vis à vis de la technologie. C'est avec le sourire que j'ai lu les tours de « magie » mis en place par Alex avec son briquet pour soutirer aux brigands ce qu'il voulait savoir.

J'ai déjà lu de très bonnes histoires mélangeant histoire et fantasy. Je pense bien sûr à la Wielstadt de Pierre Pevel (n'ayant pas encore commencé les Lames du Cardinal). Ce premier tome des Héritiers de l'Aube conviendra autant à tous les accro à la fantasy qu'aux amateurs d'histoire curieux de se plonger dans un genre nouveau. Je ne me suis pas plongée dans l'histoire de France du XIIIe siècle, mais le peu que j'ai pu lire sur le sujet montre que les personnages et les factions ont bien existé.

L'intrigue est prenante et les péripéties dans lesquelles sont plongés les héros vous donneront envie de connaître la suite de l'histoire, d'autant que l'auteur a eu la bonne idée (pour la plus grande frustration de son lecteur) de terminer son premier tome par une magnifique piste lancée qui donne envie de commencer le second volet de l'histoire sans attendre !

~ En bref ~

Le Septième Sens ouvre une série qui promet d'être palpitante et pleine de surprise. J'aurais cependant préféré voir une couverture illustrée par Olivier Péru, auteur et artiste que j'aime beaucoup.

Les Héritiers de l'aube.- T1 Le septième sens.- Patrick Mc Spare.- Ed. Scrinéo.- 2013

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un avis ? Une remarque ? N'hésitez pas. :)