mercredi 13 novembre 2013

Ange et Loki


Gheritarish a besoin d'aide, tel est le message reçu par Cellendhyll tandis qu'il enquête sur la mort de ses parents. Il s'empresse alors de partir pour les Terres de Sang rejoindre son ami. Magie néfaste, monstres, pillards, ennemis cachés, la quête de l'Ange ne sera pas de tout repos. Il croise entre autres sur son chemin Cyndaël, une belle archère qui s'intéresse à lui d'un peu trop près. Sans compter l'arrivée des Vorpals, désormais réveillés et pour qui la chair humaine représente la plus délectable des gourmandises...
Un long parcours semé d'embûches attend l'Ange avant ses retrouvailles avec le Loki !


Après de longs mois d'attente, j'ai enfin pu reprendre les aventures de Cellendhyll de Corvatar, alors homme lige de l'empereur de la Lumière ! Cela a été un grand plaisir que de déguster cette lecture chapitre après chapitre ! Vous aurez compris, j'ai beaucoup apprécié cette lecture.

L'histoire en elle-même sort de la trame principale du reste de la série. C'est en effet un « one-shot » dans lequel l'Adhan s'écarte de la mission qu'il s'est fixée à la fin du tome précédent et suit son instinct qui lui dicte de porter secours à son ami de toujours. Cela permet à l'auteur de nous présenter une nouvelle partie de son monde qui se trouve chargée d'une histoire dont j'aimerais connaître tous les détails. Peut-être qu'un jour nous en saurons plus à propos de cette histoire...

Quelle joie de pouvoir suivre à nouveau les aventures de Cellendhyll, ce héros torturé que je connais un peu plus à chaque tome. Chaque morceau de la vie du héros nous en apprend plus sur sa manière de voir le monde, et ce tome-ci montre une véritable avancée dans le travail psychologique de Cellendhyll. J'ai aussi été très heureuse de retrouver Gheritarish, après sa disparition à la fin du tome 5 de la saga. Il est vrai qu'un couple amical aussi dissemblable pourrait étonner, mais ce sont leurs différences qui font leur complémentarité et leur donne leur force. Peut-être que cela deviendra un proverbe. S'il existe, je n'ai rien dit !

Parler de la plume de Michel Robert revient surtout à parler de la qualité de ses descriptions. L'auteur va à l'essentiel et nous propose des scènes d'action mais aussi des paysages à couper le souffle. Ni trop ni trop peu, c'est ce qui pourrait définir l'écriture de l'auteur. On peut d'ailleurs dire que la philosophie de vie du héros s'en rapproche : le trop est l'ennemi du mieux. Michel Robert l'a bien mis en application pour notre plus grand plaisir !
~ En Bref ~

C'est une très bonne lecture. Même si ce tome ne s'inscrit pas directement dans la lignée des autres tomes, ce one-shot est vraiment plaisant à lire. On y retrouve avec grand plaisir Gheritarish, le pendant extraverti de Cellendhyll, et surtout leur duo détonnant.

Si vous voulez de la fantasy de qualité, vous serez servis ! Avec de grosses bêtes dégoûtantes en prime...

Ange et Loki.- Michel Robert.- Ed Mnémos.- 2013

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un avis ? Une remarque ? N'hésitez pas. :)