jeudi 3 octobre 2013

Psyckoon - T1 Yfrôn


Psyckoon est le nom d'un guerrier surpuissant. Yfrôn est un étrange enfant aux talons ailés qui deviendra ce guerrier s'il réussit à accomplir une longue et périlleuse série de métamorphoses... Une combattante d'élite, Lléna, part à sa recherche en compagnie d'Alda, son incontrôlable disciple. Ces deux jeunes et splendides guerrières sont de la race des Yptérôns, les très lointains descendants humanoïdes des Papillons. La peur s'est abattue sur ce peuple qu'abrite et protège l'antique et énigmatique Sanctuaire de Pahân. Car le prodigieux organisme vivant qu'est Pahân, objet de toutes les convoitises, se trouve menacé d'invasion par un mystérieux Seigneur qui a unifié contre les Yptérôns toutes les races monstrueuses et prédatrices de la contrée. Incarné en une miraculeuse apparition, l'Esprit de Pahân a révélé aux Yptérôns que seul le Psyckoon peut anéantir ce tout-puissant Seigneur de la guerre.


Si je n'avais qu'une seule chose à retenir à propos de ce roman, c'est sa totale originalité. Et celle-ci tient principalement aux êtres qui peuplent le monde où se place cette histoire. C'est un univers haut en couleur, peuplé de nombreuses créatures plus ou moins dangereuses et douées de conscience.

Les personnages principaux sont des humanoïdes dotés d'attributs de papillons : ailes colorées et antennes leur permettant de capter les pensées ou la présences d'êtres, qu'ils soient amis ou ennemis. C'est assurément le point fort de ce premier tome qui augure une série distrayante, mais il aurait été sage de plus travailler les héroïnes de l'histoire. Alda, la plus jeune, est égocentrique, peureuse, est franchement énervante, et si elle pourrait apporter un peu de légèreté à la gravité de certaines scènes, c'est souvent trop ou mal placé.

L'histoire est déjà-vue : il faut trouver un sauveur dont on ne connaît ni le nom ni l'apparence ni où il se trouve. Mais avant cela, de nombreuses péripéties attendent les héros qui devront les surmonter pour parvenir à leur but. Mais le style de la narration est fluide, ce qui fait que ce roman se lit relativement vite.


Je reste vraiment mitigée par ce premier tome, mais je ne peux que saluer le talent de l'illustrateur pour ses magnifiques dessins intérieurs et son illustration de couverture. 

Psyckoon, T1 Yfrôn.- Hughs Heffragus.- Ed. Atria.- 2013

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un avis ? Une remarque ? N'hésitez pas. :)