mercredi 23 octobre 2013

Les Faucheurs sont les anges


Depuis vingt-cinq ans, la civilisation se réduit à de pauvres enclaves qui s’efforcent d’endiguer des flots de morts-vivants. Une jeune fille nommée Temple sillonne ces paysages d’une Amérique dévastée lors d’une errance solitaire qui lui permet de faire taire ses démons intérieurs. Elle n’a pas souvenir du monde avant l’arrivée des zombies, mais se rappelle le vieil homme qui les avait recueillis, son jeune frère et elle ; un cadet dont elle a eu la charge jusqu’à la tragédie qui l’a poussée à aller de l’avant, en quête de rédemption. Un voyage initiatique d’îlot préservé en îlot préservé, à travers un Sud ravagé en proie à la sauvagerie, au cours duquel Temple devra décider où fonder un foyer et trouver le salut qu’elle cherche désespérément.

A ceux qui attendraient le récit du début d'une apocalypse zombie, rien de tout ça dans ce roman. L'histoire se déroule une période ultérieure à cela. C'est donc en plein scénario post-apocalyptique que nous suivons Temple, une adolescente à travers les États-Unis.
Une histoire un peu différente de tous les films ou histoires catastrophes que j'ai pu voir ou entendre, et le concept a pu me plaire bien que j'aime aussi les premières heures d'une invasion de Zombies.

On y suit donc une jeune adolescente de 15 ans, Temple, qui n'a connu de ce monde que sa version post-apocalyptique. C'est un véritable survival roadtrip que ce roman. L'auteur dessine un nouveau pays à travers les rencontres de personnes qui tentent de rebâtir un nouveau quotidien malgré tout. L'accent est donc mis sur les rencontres entre vivants plutôt que sur le dégommage de « sacs à viande » comme Temple appelle les zombies.

On y découvre des personnes animées d'un véritable esprit d'équipe, mais également des personnes préférant faire « cavalier seul ». Tout un panel de personnes dont le véritable fond n'a pas été changé par le réel chambardement, et qui ne sont pas très différentes de celles que l'on peut croiser dans notre réalité.

J'ai été un peu déçue par la fin de l'histoire qui tombe un peu à plat. L'on pouvait s'attendre à de plus amples péripéties et un duel plus... épique. J'ai presque eu l'impression que l'auteur en a eu assez de cette histoire et a trouvé une porte de sortie un peu grossière.

~ En bref ~
Les faucheurs sont les anges est une lecture assez plaisante et un roman qui se lit vite. Mais la fin un peu abrupte m'a clairement laissée sur ma fin. J'ai refermé mon exemplaire en me disant « Et.. ? ». Mais la suite n'est pas encore venue.


Point important, cette lecture m'a été permise par l'opération Masse Critique de Babelio. Merci à eux pour nous donner souvent la chance de découvrir de nouveaux auteurs. 

Les Faucheurs sont les anges.- Alden Bell.- Ed Folio.- 2013

1 commentaire:

  1. J'avais vraiment aimé ce livre, l'histoire est très touchante et personnellement, je ne voyais pas d'autre fin ;)

    RépondreSupprimer

Un avis ? Une remarque ? N'hésitez pas. :)