jeudi 18 juillet 2013

Les Légions dangereuses


L'inquiétude règne dans l'assemblée divine : le dieu Quitiane a disparu ! Son absence met en péril l'équilibre de l'univers, et les quatre dieux restants n'ont d'autre choix que d'envoyer leurs représentants en quête de leur frère disparu. Chacun désigne alors un Champion choisi parmi les plus valeureux habitants du Cratère dans les domaines de la guerre, du vol, de la magie et de la littérature Malheureusement, ces derniers ne correspondent pas exactement à ce qu'ils avaient espéré...



L'histoire pourrait sembler être au premier abord du « déjà-vu » : des mortels élus champions par des dieux qui ont pour mission de retrouver une divinité disparue. On retrouve ainsi les étapes classiques du choix des champions par le dieu de la rencontre entre les personnages et la formation de la compagnie (sans oublier le fameux nom !) au différents combats entre diverses entités. Les personnages possèdent tous leur personnalité propre avec pour chacun un trait de caractère particulier : la colère, l'impulsivité, la douceur par exemple. Ainsi, les protagonistes forment ainsi un groupe complémentaire, ce qui leur permet de surmonter bien des obstacles, qu'ils soient extérieurs ou inhérents à leur personnalité.

Quoi qu'il en soit, l'histoire vous immergera dans un monde aux paysages fantastiques et aux lieux non moins étonnants... Vous traverserez ainsi de grandes villes dont les tours se perdent dans les nuages, des palais-état... De quoi vous immerger dans cet univers pour le moins haut en couleur. Car oui, lecteur, tu sentiras toi aussi les odeurs nauséabondes des villes et frissonneras du vent des grandes plaines et tes cheveux se hérisser en apercevant toute une armée de squelettes !

Au-delà de l'histoire en elle-même que j'ai adoré et trouvée très prenante, ce qui m'a le plus frappé dans ce roman est l'humour qu'on y trouve à chaque page. Bien sûr, plusieurs formes de comiques sont présentes dans les situations décrites, les dialogues et les personnages qui sont tous drôles à leur manière, surtout Hashef. Mais ce que j'ai, et de loin, préféré c'est l'humour présent dans le paratexte. A travers les notes de bas de page, l'auteur instruit, divertit, et parfois promène le lecteur là où il le souhaite, le tout pour son plus grand plaisir !

J'ai pu reconnaître avec plaisir les nombreux jeux de mots et références littéraires présentes dans cette histoire, qui raviront les amateurs de littérature plus « classique » et montrent que les littératures de l'imaginaire peuvent prétendre à la même reconnaissance, ce qui est un message très important pour moi.

Le petit plus, toutes les reconnaissances de grands auteurs à la fin du livre sont vraiment hilarantes et parachèvent la perfection de ce livre, auquel je donne facilement un 20 sur 20 !


Les légions dangereuses.- Fabien Clavel.- Ed Mnémos.- 2013

1 commentaire:

  1. Tiens, je ne connais pas du tout ce roman de fantasy mais ça a l'air sympa :)

    RépondreSupprimer

Un avis ? Une remarque ? N'hésitez pas. :)