vendredi 28 juin 2013

Les Terres du Ponant - T1, La légende de l’Élu


« Faites-moi confiance, mon garçon. Nos oracles, nos savants et nos mages ne peuvent pas se tromper, tous les calculs mathématiques vous ont désigné. Le guide, c'est vous ! »
Bertrand hallucine ! Comment pourrait-il, même secondé par sept compagnons, une sybelle et un vieux magicien, emmener une centaine d'enfants à travers un monde qui lui est parfaitement inconnu, peuplé d'elfes, d'hommes, de nains, de gobelins et de sorciers en tout genre ? Comment les conduire tous sains et saufs, sous peine de rupture de l'Alliance des peuples, au refuge qui les attend, à l'abri des dangers multiples et des guerres ?
Pourtant, il va accepter la mission. Après tout, dans cet univers parallèle, il a peut-être sa place, celle qu'il ne trouve pas sur terre où plus rien ne le retient... Mais la route sera longue, dangereuse, incertaine. Les orcs, les warks, les elfes noirs, déterminés à reconquérir les Terres du Ponant, les pourchassent sans relâche quand renaît la Légende de l'Élu, celui que le destin a désigné pour mener l'ennemi à sa perte... Mais Bertrand est-il réellement l'Élu ?...


Une quête, des elfes, des nains, des orcs et des humains. Ça vous rappelle quelque chose ? Oui, ce roman est inspiré de l'auteur fondateur de la fantasy que nous connaissons aujourd'hui : Tolkien. Mais la comparaison s'arrête là : il ne s'agit pas de détruire un anneau dans les terres maléfiques mais de conduire une troupe d'enfants en lieu sûr.

Plus qu'un simple périple, il s'agit d'une véritable quête initiatique car le personnage principal ne vient pas de ce monde. Bertrand doit donc à la fois sauver des enfants d'une mort certaine et tout apprendre d'un monde dont il ne connaît rien. C'est selon moi à la fois un point fort et un point faible : cela décuple certes ses actes de bravoure, mais cette méconnaissance du monde provoquera aussi une perte plus qu'attendue de la part d'un lecteur attentif.

En relisant Le Seigneur des Anneaux, j'ai apprécié les longues et minutieuses descriptions faites par Tolkien. Addict à cet auteur, je ne peux m'empêcher de comparer Les Terres du Ponant avec l'Oeuvre de la terre du milieu, dont l'univers n'est qu'ébauché. J'espère dans le prochain tome un monde beaucoup plus expliqué et développé, car ce qu'évoque l'auteur à travers ses personnages est plus que prometteur... Peut-être que la suite permettra de développer ce potentiel laissé un peu de côté au profit de l'action ?

Les personnages sont assez bien campés, et représentent souvent chacun un trait de caractère particulier, à l'image des personnages balzaciens, version imaginaire. Mais certains plus marqués que d'autres sont justifiés par un bagage culturel ou familial. Des personnages-type en somme, mais approfondis par un passé expliqué.

~ En Bref ~ 

J'attendais beaucoup de ce roman, et bien que j'ai été un peu déçue par la trame de l'histoire. Mais les personnages et la descriptions assez amusante des combats font que j'ai hâte de lire le second tome car la fin de ce roman ouvre la voie à de multiples possibilités pour la suite !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un avis ? Une remarque ? N'hésitez pas. :)