samedi 2 février 2013

Interview : Pierre Brulhet



S'il est né en France, c'est en Afrique qu'il grandit entre la Mauritanie et la Côte d'Ivoire. A son retour en France il entame des études dans le but de devenir architecte. C'est parallèlement à son métier qu'il entame une carrière d'écrivain et publie plusieurs romans parmi lesquels L'Enfant du cimetière et Le Manoir aux Esprits. Magma est à la fois sa troisième publication, et son premier roman fantasy.



1 – Ton entourage t'inspire-t-il lorsque tu écris ?
Indirectement oui. Je pense qu’avoir une vie sociale, d’être confronté à la dure réalité des gens, de leur travail, ne peut qu’enrichir. Je vis cela tous les jours avec mon métier d’architecte et si je devais ne faire qu’écrire, il se peut que je finisse par tourner en rond. La rencontre des lecteurs lors des salons est là aussi un moment privilégié pour échanger, comprendre ce qui touche mais aussi ce qui pourrait faire que le prochain roman soit meilleur. On n’avance que confronté aux regards des autres.

2 – Quels sont tes auteurs favoris ?
Je dirais au hasard : Philippe K. Dick, Richard Matheson, Mickael Moorcock, H.P.
Lovecraft, Edgar Poe, Maupassant, Howard, J.R.R Tolkien, Ray Bradbury, Franck Herbert, et beaucoup d’autres encore…

3 – Combien de temps consacres-tu à l'écriture quotidiennement ?
En moyenne une heure par jour. Soit environ une page. Cela peut-être plus mais en règle générale, je suis assez lent dans l’écriture. Je préfère consacrer du temps à chaque page et ne pas y revenir dessus. C’est peut-être là une forme de paresse que je revendique !

4 – Le jeu de rôle prend-il une place importante dans ton écriture, surtout fantasy ?
Il fut un temps où je pratiquais beaucoup. Et pas seulement les jeux de rôle mais aussi les Grandeurs Natures et mes préférés étaient toujours dans un univers médiéval fantastique. Je dirais qu’aujourd’hui, c’est une source d’inspiration dans l’écriture. Disons plutôt que ce fut un excellent exercice pour la narration, pour développer mon imagination, construire un récit, une histoire et la tester en temps que Maître de Jeu auprès de mes joueurs à l’époque.

5 – T'a-t-il aidé à développer ton imagination ?
Je réponds à ta question dans la question juste avant (sourire).

6 – Pourrais-tu résumer ton style littéraire en un mot ?
Impossible ! (rires) Disons que je pense avoir un style assez simple, je ne cherche pas à faire d’effets et les longues descriptions m’ennuient. J’ai un style plus proche du script de cinéma je pense, ce qui donne à mon sens, une nervosité, un rythme qui ne lâche pas le lecteur. C’est aussi un défaut car du coup mes récits sont assez courts.

7 – Comment est née ta passion pour l'imaginaire ?
Je dirais que tout viens de l’Afrique. J’y ai vécu 14 ans, en Mauritanie puis en Côte d’Ivoire. Les histoires racontées le soir par les gardiens lorsque mes parents étaient de sortis, m’ont marqué à jamais. C’est le point de départ. Après ce fut « les livres dont vous êtes le héros » à mon retour en France, puis les Jeux de Rôle.

8 – As-tu trouvé ton propre style ou est-il inspiré de plusieurs auteurs que tu aimes ?
Je me cherche toujours et je pense encore évoluer. Justement, le fait de passer d’un genre à un autre, permet de tester ses limites, d’avancer, ce qui fait évoluer le style forcément. Mais je pense que le lecteur me reconnaîtra car les fondements de mon écriture restent les mêmes.

9 – Quel est ton personnage préféré tous genres littéraires confondus ?
Sans hésitation l’antihéros ! Celui que l’on rejette, le différent.


10 – Et pour ce qui est du jeu de rôle ?
C’est pareil et un peu différent. Le rôle de rôdeur style Aragorn me convient assez. Jouer un elfe ou une créature maléfique sont tout aussi jouissif. J’aime jouer les opposés. Mais cela fait presque 10 ans que je n’ai pas fait de Jeu de Rôle !

11 – Tu as écris un jeu de rôle il y a quelques années. Si l'occasion se représentait, le referais-tu ?
Je suis là impressionné ! Comment as-tu trouvé cette info ? En fait je n’ai écrit qu’un scénario qui n’a hélas jamais été publié ! J’ai juste participé de loin à l’écriture d’Empirium et encore ! C’était vraiment un excellent jeu de S-F.

12 – Quel a été ton jeu de rôle favori ? Dans quel univers ?
Difficile. Il y a eu Star Wars, l’Appel de Cthulhu, Ravenloft… Mais celui où j’ai le plus rêvé en temps que joueur est MERP (le Jeu de Rôle de la Terre du Milieu en français).

13 – Peux-tu nous parler de Magma ?
« Magma » est un roman que je qualifierais de Dark Fantasy avec une pincée de S-F. J’ai voulu revisiter le genre, à ma façon, au risque de perturber les puristes. J’ai fait la place belle à l’Aventure, des panoramas grandioses, des créatures étranges et des peuplades qui par leurs originalités vont je pense plaire aux lecteurs. Je me suis amusé comme un fou à écrire ce livre. Peut-être celui qui m’a le plus excité.

14 – Quels sont tes projets pour la suite ?
Je ne peux pas trop encore en parler car je suis un peu superstitieux mais celui que j’écris en ce moment est un polar S-F saupoudré de fantastique. J’aime m’essayer à des genres différents pour apprendre, me renouveler, surprendre. Mais il y a une constance quand même. Il y aura toujours du fantastique dans mes histoires. Sinon pour la fin de l’année et 2013, j’ai 3 ou 4 nouvelles qui doivent sortir dans diverses anthologies. Si tout se passe bien, entre 2013 et 2016, 3 nouveaux romans seront publiés.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un avis ? Une remarque ? N'hésitez pas. :)