mardi 29 janvier 2013

Le pianiste



Septembre 1939. L'invasion de la Pologne, décrétée par Hitler, vient déclencher la Seconde Guerre mondiale. Varsovie est écrasée sous les bombes ; à la radio résonnent les derniers accords d'un nocturne de Chopin. Le pianiste Wladyslaw Szpilman est contraint de rejoindre le ghetto nazi recréé au coeur de la ville. Là, il va subir l'horreur au quotidien, avec la menace permanente de la déportation. Miraculeusement rescapé de l'enfer, grâce à un officier allemand mélomane, le pianiste témoigne au lendemain de la victoire alliée...

Tout le monde connaît le film réalisé par Roman Polanski où Wladek est brillamment interprété par Adrien Brody. Le pianiste est également un véritable témoignage rédigé par Wladyslaw Szpilman après-guerre.


C'est un récit poignant dans lequel l'auteur détaille son quotidien dans une atmosphère allant de l'incrédulité générale à l'horreur en passant par la peur. Dans ce ghetto où la mort règne en maîtresse absolue, l'auteur nous décrit la manière dont il a réussi à survivre durant six années, bravant le froid, la faim et la maladie, et surtout les pires épreuves physiques comme morales.

Qu'il soit simple curieux ou bien féru d'histoire, différents sentiments traverseront le lecteur du Pianiste. L'horreur, la peur, le dégoût mais également une émotion lorsque l'officier allemand choisit d'aider le musicien en lui fournissant draps et fournitures.

Chaque témoignage de cette guerre me semble digne d'être pris en compte. L'oubli est en effet le meilleur moyen de permettre à la folie des hommes de commettre à nouveau de telles horreurs.

Cela a été un rude moment de lecture, mais que j'ai malgré tout apprécié. Les lectures fortes qui remuent aussi bien l'esprit que les tripes font du bien parfois. Ceux qui me connaissent personnellement savent l'importance que j'attache à la sauvegarde de la mémoire de l'extermination effectuée par les nazis, non seulement sur les Juifs, mais sur d'autres personnes comme les homosexuels et des personnes handicapées.

Je vous invite à lire ce récit qui ne vous laissera pas indifférent.

Le pianiste.- Wladyslaw Szpilman.- 2001 (Ed Belfond)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un avis ? Une remarque ? N'hésitez pas. :)