vendredi 28 décembre 2012

Des liseuses et du livre électronique en général


Le numérique. Vaste débat qui divise la blogosphère. 



Nombre de personnes ont sûrement trouvé une liseuse sous le sapin cette année ! Le nombre de personnes réfractaires au numérique a effectivement diminué  depuis 2011. 
Cela fait également un an que je possède moi-même le Kobo de la FNAC, et je dois vous dire que je suis globalement très satisfaite. Mis à part deux reboot effectués, elle ne m'a jamais fait défaut en abîmant des fichiers ou en refusant de les ouvrir. Mieux, la dernière mise à jour m'a intégré un dictionnaire français ! 

Pour tout ceux qui en doutent encore, pour moi, les livres numériques sont une simple déclinaison du livre, à l'instar du poche pour le grand format ! J'en entends d'avance hurler. A ceux-ci, je dirai une chose : j'aime le papier. Mais je dois avouer que le numérique facilite ma vie littéraire ! 


Je m'explique : j'étudie à 700 kms de chez mes parents, ce qui implique pour les vacances de loooooongs voyages en train. La liseuse enlève un énorme poids à la valise, je puis vous l'assurer. Et rien ne m'empêche d'acheter le livre que j'ai beaucoup apprécié en version papier ! C'est par exemple ce que je compte faire avec le livre de Nathalie Dau, La Somme des rêves (excellent roman au passage !). Il m'a tellement plu que je compte en faire l'acquisition dès que possible. :)

Le même débat a eu lieu avec l'expansion du livre de poche. Nombreuses étaient les personnes qui criaient au désespoir, que les livres de poche allaient faire disparaître les grands formats.Ont-ils disparu pour autant ? Pas du tout ! N'ayez pas peur, je suis et resterai un grand défenseur du papier :)

Les étagères "grand format" d'une de mes bibliothèques :)
Pour finir, un petit débat : que pensez-vous d'une potentielle offre : un livre grand format acheté, la version PDF offerte ?

2 commentaires:

  1. Pas de panique de mon côté... Le livre grand format papier est un objet cher pour beaucoup de gens. Le réflexe est donc d'acheter un auteur connu pour soi-même ou pour offrir. Et souvent avec parcimonie ! Le numérique pourrait permettre de faire découvrir de nouveaux auteurs, le prix n'étant plus un handicap et d'augmenter le volume de lecture. Au final, le lecteur sera tenté de garder ou d'offrir en version papier un livre qu'il aura aimé parmi tous les numériques lus et le volume d'achat restera le même qu'avant. Dans l'idéal, les livres de notre bibliothèques seront tous choisis et appréciés et davantage de nouveaux auteurs y seront représentés. Françoise Radet

    RépondreSupprimer
  2. Moi j'ai quand même une préférence pour le livre papier. Mon père m'a donné sa tablette Samsung il y a quelques temps et j'en ai profité pour télécharger gratuitement des classiques de la littérature (que je n'aurais probablement jamais acheté d'ailleurs)... Quitte à acheter, je préfère dépenser un peu plus et avoir la version papier !
    Mais c'est vrai que la technologie nous simplifie beaucoup la vie !

    Pour le débat, je trouve que ça serait vraiment super d'avoir la version pdf dans les livres qu'on achète ! Maintenant, dans de nombreux DVD, on trouve très souvent le dvd et la version numérique ! J'espère vraiment que cela viendra avec les livres !

    RépondreSupprimer

Un avis ? Une remarque ? N'hésitez pas. :)