dimanche 7 octobre 2012

Nephilim, Intégrale 1, les déchus


Ils sont sept immortels parcourant la terre depuis la Création. Ce sont les Nephilim, membres de la fraternité de l'Hepta et sont liés aux éléments : eau, terre, feu, air et lune. A présent chacun de leur côté mais liés par leurs pentacles, tous recherchent le but ultime : l'Agartha.
A Paris, la vie de Jennifer, une jeune étudiante, va changer. Aidée par Wag, un homme étrange, elle va devoir survivre aux attaques d'une mystérieuse organisation ayant pour but de détruire les êtres magiques. Pourquoi la visent-ils ?
Budapest, en plein hiver. Ezechiel, la froide chef de la police, doit faire face à une série de meurtres. Elle croise la route d'Azarian, un jeune chanteur de métal. Le jeune homme est-il coupable ? En sait-il plus qu'il ne veut en dire, ou est-il réellement impliqué ?





Je n'avais que de bons pressentiments en commençant ce livre. Rôliste, j'avais bien sûr entendu parler du jeu de rôle éponyme, que je savais de qualité. Le premier tome de Nephilim regroupe les deux premiers volumes publié auparavant de manière séparée.

La chose qui interpelle le plus à la lecture de ce roman est justement la double lecture que l'on peut en faire. Chaque chapitre démarre par des fragments des œuvres (ne serait-ce pas plutôt des mémoires) des différents Nephilim. Cela additionné aux information parsemées dans l'histoire permettra au lecteur de se familiariser avec l'univers complexe dessiné par l'auteur.

Un lecteur attentif notera les multiples références habilement utilisées par l'auteur : les contes bien sûr avec une adaptation surprenante mais brillante de Barbe-Bleue, version démoniaque. La Bible est aussi omniprésente dans l'histoire. Mais quoi de plus logique, lorsqu'on sait que les Nephilim apparaissent dès la Genèse de ce texte !

L'immersion dans l'histoire est vraiment facile, et les personnages, immortels ou non, sont vraiment attachants. C'est du au talent de l'artiste pour la création de caractères vraiment recherchés et approfondis. Vous aurez vite l'impression de faire partie de leur quotidien et de vivre les nombreuses péripéties à leurs côtés.

Peut-être que mes amis rôlistes auraient aimé une petite note à propos du jeu de rôle, mais une petite recherche Internet suffira à régler le souci.
En résumé : Nephilim est un très bon roman (ou le début d'une bonne série) à lire absolument, qu'on soit fan du jeu de rôle ou simplement de fantastique ! Nul besoin d'être connaisseur pour apprécier cette histoire vraiment facile d'abord et très immersive !

Mention spéciale pour la couverture.

Nephilim, intégrale 1, les déchus.- Fabiel Clavel.- Ed Mnémos.- 2012.- 23,5 €

5 commentaires:

  1. Voilà un roman qui me fait très envie et qu'il faudrait vraiment que je prenne le temps de le ire !!

    RépondreSupprimer
  2. Je suis sûre que tu vas aimer ! :)

    RépondreSupprimer
  3. T'en as pas marre de faire péter ma WL ?
    :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non et je n'ai pas de remords non plus :)

      Supprimer
  4. J'ai bien aimé, mais je suis restée un peu extérieure à l'histoire, la faute à une plume que j'ai trouvée trop froide. Pourtant la mythologie et l'univers Néphilim sont très intéressants et je lirai la suite sans problème :)

    RépondreSupprimer

Un avis ? Une remarque ? N'hésitez pas. :)