vendredi 27 juillet 2012

Le bouclier obscur


Uther est un homme des plus ordinaires : informaticien, enseignant et agnostique convaincu. Il partage sa vie entre ses cours, la lecture de romans fantastiques et les jeux vidéos. Jusqu'au jour où il se retrouve confronté à un étrange virus informatique qui diffuse des images de plus en plus atroces.
Uther alors se retrouve embarqué dans des aventures plongeant de plus en plus profond dans un univers digne des romans fantastiques les plus sombres.



Qui ne connaît pas John Lang, le créateur du fameux univers de Naheulbeuk ? L'auteur nous dévoile dans Le Bouclier obscur une autre facette du chaos dont il a tiré son nom de plume.
Si vous vous attendiez à de l'humour, ce roman n'est pas pour vous. Sauf si vous l'appréciez noir et piquant, peut-être.

L'histoire s'enchaîne rapidement, et comporte quelques « interludes » coupant les actions les plus palpitantes. Deux avantages à cela selon moi : garder le suspens à la manière d'une page de publicité (en bien plus passionnant je vous rassure) et éclairer le lecteur petit à petit sur la suite de l'histoire.

La trame de fond semble si cohérente qu'on aurait presque envie de croire que cela pourrait arriver. Tout est mis en scène dans ce sens : le virus informatique, les confréries secrètes, des meurtres que les autorités font passer pour des actes terroristes… John Lang a vraiment pensé à tout.

Ce rôliste invétéré a su dans son roman dresser des descriptions précises de scènes variées, mais aussi de rituels. De la même manière, les dialogues sont naturels sans superflu, ce qui facilite la lecture et l'immersion du lecteur dans l'histoire.
Celui-ci aura d'ailleurs l'impression de sentir l'odeur des cadavres et d'entendre les gémissements de douleur des suppliciés.

Le Bouclier obscur est un roman à mettre entre les mains de lecteurs éclairés – et avertis. 

Le bouclier obscur.- John Lang.- 244 pages.- Editions Physalis.- 2012

4 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas du tout ce roman ! Mais si je le trouve, je repenserai à ta chronique !

    RépondreSupprimer
  2. Il a été republié chez Physalis il y a peu. Je ne pense pas qu'il soit "trouvable" chez son précédent éditeur, à savoir Rivière Blanche :)

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour, j'aime beaucoup le design de ton blog !
    Et la couverture de ce livre est superbe *o*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ce commentaire :)

      Oui elle est très belle en effet !

      Supprimer

Un avis ? Une remarque ? N'hésitez pas. :)