lundi 18 juin 2012

Les aventures fantastiques d'Hercule Barfuss


Par une sombre et froide nuit de l'hiver 1813, le Destin joue à un jeu cruel. Dans une maison de passe, deux enfants naissent en même temps. Henriette, une petite fille belle et saine, et Hercule, un petit monstre difforme. Ils grandiront ensemble dans la relative sécurité de la maison de Madame Schall. Hercule, sourd et muet de naissance, est doté d'un pouvoir extraordinaire : il lit dans les pensées.
Mais cela ne pouvait pas durer. Suite à une série d'incidents révélant son existence, Hercule est arrêté et enfermé dans un asile, puis libéré et admis dans un couvent. Tout se complique dès son voyage à Rome durant lequel il sera dénoncé comme créature du Malin. S'en suivra alors une fuite continuelle à la recherche d'un bonheur perdu... Retrouvera-t-il son Henriette chérie ?




Les aventures fantastiques d'Hercule Barfuss s'inscrit dans la lignée des feuilletons du 19ème siècle. Entre la satyre sociale et le roman d'aventures, l'auteur dresse aussi une réflexion sur la perception du monde, mais également sur la « normalité » de l'humanité.

Le réalisme avec lequel est racontée l'histoire est prenant : les lieux existent réellement, par exemple pour Martha's Vineyard, qui a réellement été la première communauté américaine de sourds.

Il en va de même pour les personnages : toute l’ambiguïté du genre humain est rendue dans les pages de ce roman. L'exemple le plus évident est le protagoniste, Hercule Barfuss. Rejeté, craint et même haï et persécuté par l'église à cause de son physique difforme, le lecteur ne pourra ressentir qu'empathie pour cet être avec lequel la nature n'a pas été tendre. Néanmoins, il pourra être saisi d'effroi quand il apprendra les actes commis à l'aide de son pouvoir.
Il est donc difficile dans ce roman d'aimer ou de détester totalement les personnages : tous ont des qualités indéniables mais également des travers bien visibles. Un bel exemple de réalisme.

Mais le fantastique n'est pas totalement absent des Aventures fantastiques d'Hercule Barfuss. Il est télépathe. Cette dimension imaginaire n'est toutefois pas dénuée de fondement : on en revient à toute la réflexion sur la parole et l'importance somme toute relative des mots par rapport aux idées.
J'ai apprécié cette lecture et la recommande à tous les amateurs de feuilleton, mais également pour ceux que la religion et en particulier l'Inquisition intéresse... 

Les aventures fantastiques d'Hercule Barfuss.- Carl-Johan Vallgren.- 2010.- Ed livre de poche.- 7€60

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un avis ? Une remarque ? N'hésitez pas. :)