mercredi 13 juin 2012

L'Enfant du cimetière


Yoann n'est pas à proprement parler un « enfant trouvé». Il a, certes, été abandonné par sa mère dans un cimetière, mais a été recueilli par ses occupants nocturnes, les Esprits. Tout va bien dans le meilleur des mondes : Yoann tombe même amoureux d'Ora, le spectre d'une petite fille de douze ans aux épais cheveux et aux grands yeux noirs de jais. Mais une menace plane sur la vie paisible du cimetière : un agrandissement est prévu, ce qui inclut le déplacement des tombes de ses plus anciens occupants.
Yoann est découvert et emmené de force dans un orphelinat. Aidé d'Ora, parviendra-t-il à s'échapper et à sauver le cimetière où il a toujours vécu ?




L'Enfant du cimetière est un conte gothique. Ici pas de macabre mais le récit fantastique d'un jeune garçon vivant parmi les Esprits au beau milieu d'un cimetière ! Toutes les caractéristiques du conte sont reprises dans cette histoire : un héros, une histoire d'amour, un complot et même une malédiction menaçant les esprits rebelles ! De quoi promettre une lecture palpitante.

Si la trame du conte est connue, l'histoire est en revanche originale. Durant la lecture, je n'ai pas cessé de penser que l'univers dessiné par l'écrivain est semblable à celui de Tim Burton.

L'intemporalité de l'Enfant du cimetière est une autre caractéristique du conte. L'époque non définie donne au lecteur tout le loisir d'imaginer celle qui l'attire le plus. Pour moi, cela a été le XIXème siècle, période durant laquelle nombre d'écrits à propos d'orphelins ont vu le jour.

Il s'agit d'une histoire courte, trop peut-être. Chaque chapitre est clos par un dessin représentant un élément mis en exergue. J'aurais trouvé approprié la présence d'une carte représentant le cimetière, ce qui aurait été un plus pour l'histoire. Cela aurait permis aux jeunes lecteurs de se représenter les lieux avec peut-être plus de facilité.
Mais c'est, je pense, le seul « reproche » que l'on puisse faire à ce livre.

Amateurs de contes, procurez-vous l'Enfant du cimetière au plus vite.

L'enfant du cimetière.- Pierre Brulhet.- 2010.- Ed Juste pour lire.- 12€

2 commentaires:

Un avis ? Une remarque ? N'hésitez pas. :)